Considéré comme un des grands ordres religieux du Moyen-âge avec les Cisterciens et les Bénédictins, l'ordre des Prémontrés, fondé par Saint Norbert en 1121 près de Laon, dans le département de l'Aisne, a vivement contribué à l'histoire religieuse et spirituelle de la Lorraine jusqu'au XVIIe siècle.
De la petite abbaye Sainte-Marie-aux-Bois, située à une dizaine de kilomètres de Pont-à-Mousson, est née la grandiose Sainte-Marie-Majeure dès le début du XVIIe siècle, grâce à Servais de Lairuelz.
Abbé prémontré de Verdun et réformateur de l'ordre, il fut aidé par les Jésuites de Pont-à-Mousson qui avaient fait de la ville, grâce à leur université, une cité religieuse et intellectuelle qui devint très vite un bastion de la foi catholique.
L'abbaye, telle qu'on la connaît aujourd'hui, a été édifiée dès 1705 sous le règne du duc Léopold 1er de Lorraine par l'architecte d'inspiration classique, Thomas Mordillac, qui en posa la première pierre.
En Lorraine, la vie religieuse et intellectuelle est très intense. À la mort du duc Stanislas en 1766, l'édit royal qui rattache le duché à la France supprime la Compagnie de Jésus. C’est le déclin de la plupart des communautés religieuses de la ville.
Peu après, la Révolution provoque la fermeture de tous les couvents de la cité. Seule ou presque, l'Abbaye des Prémontrés survit.
Au XIXe siècle, l'évêché de Nancy y installe un petit séminaire qui quitte l’abbaye en 1906, à la suite de la loi de séparation de l'Eglise et de l'État.
Elle est classée Monument Historique en 1910.



Retrouvez ci-dessous le lien vers le site officiel de l'Abbaye des Prémontrés de même que la plaquette retraçant l'agenda 2019 des manifestations qui vont s'y dérouler!

https://www.abbaye-premontres.com/